Diabétique

On distingue schématiquement deux types de diabète :

- le diabète de type I ou domine la carence en insuline. L'insuline est donc le traitement principal. Il en existe 4 types : ultrarapide, rapide, semi-lente, lente. On trouve des mélanges d'insuline rapide et lente.

- le diabète de type II caractérisé par l'association d'une résistance à l'insuline et d'un manque relatif d'insuline. Le traitement comporte souvent un médicament de l'insulinorésistance (Metformine), associé ou non aux médicaments insulinosecréteurs (sulfamides, glinides, gliptines, incrétines). Lorsque ces médicaments deviennent insuffisants, un recours à l'insuline devient indispensable.

Certaines spécialités médicamenteuses sont des associations entre Metformine et un insulinosecréteur.

Il est important que votre anesthésiste sache que vous êtes diabétique, quel traitement vous prenez et si votre diabète est équilibré ou pas (grâge au dosage trimestriel de l'hémoglobine glycosylée). Au dela des complications multiples entraînées par le diabète, pouvant représenter un facteur de risque pour votre opération, un arrêt de certains médicaments ou la diminution des doses peut vous être prescrit.

En règle générale :

- Pour les insulines semi-lente et lente, le maintien de la posologie pourra vous être proposée la veille au soir de l'intervention. Le jour de l'intervention, sur décision de l'anesthésiste, votre insuline lente peut être éventuellement maintenue. Un complément par une insuline rapide peut vous être administrée selon le résultat de votre dextro.

- pour la Metformine, la règle est de l'interrompre 24h avant l'anesthésie compte tenu des risques de complications rénales dans certaines circonstances.

- pour la plupart des insulinosecréteurs, l'arrêt sera de 12 à 24h avant l'anesthésie.

En périopératoire, votre diabète sera équilibré par de l'insuline rapide en attendant que vous ayez repris votre alimentation normale. 


Tout savoir sur l'anesthésie