Anesthésie Sédation

Elle se pratique par voie intraveineuse. Elle consiste à injecter en petites quantités un ou plusieurs produits d’anesthésie. Le patient ne perd pas véritablement conscience, mais il ressent une forme d’apaisement en supprimant toute réaction excessive de stress.

Elle se pratique pour des gestes peu douloureux en association avec une anesthésie locale (ex : ablation des dents de sagesse, procédures percutanées, dilatation d’artère ou de fistule de dialyse).

Lors de cette anesthésie, il persiste un certain degré de conscience et les fonctions respiratoires sont conservées.


Tout savoir sur l'anesthésie